top of page
  • Photo du rédacteurPole territorial Eap

Newlsetter n° 32 - Le T.A.C., KEZAKO ?

Chers membres des écoles coopérantes du Pôle EAP,

Le TAC... Vous en avez déjà entendu parler ?


Le TAC ou Trouble de l'Audition Centrale

Le T.A.C., contrairement à ce qu'on pourrait penser, n'est pas un trouble qui touche à la sensibilité auditive, mais plutôt au traitement du message auditif. L'enfant présentant un trouble de l'audition centrale entend le message verbal qui lui est adressé, mais a des difficultés pour interpréter le sens de ce dernier.

Dans cette nouvelle newsletter, nous allons vous proposer des pistes pour aider ces élèves !


Les difficultés rencontrées par les élèves portant un T.A.C.

Le T.A.C. se manifeste par des difficultés d'intégration, de décodage, d'organisation, d'interprétation et de mémorisation des messages verbaux, ainsi que des difficultés d'écoute en situation de bruit.

  • Si un problème survient au niveau du système auditif périphérique (pavillon + oreille externe + oreille moyenne), cela entraine une perte de sensibilité auditive.

  • Au contraire, si un problème se situe au niveau de la 2ème partie (oreille interne + aires auditives du cerveau), cela cause des difficultés de traitement de l'information sonore entendue. L'apprenant aura donc des difficultés à traiter, décoder, organiser, analyser et mémoriser l'information qu'il entend.

Schéma de l'oreille


Allez consulter notre document récapitulatif sur le TAC et ses signaux d'alerte. N'hésitez pas à le partager et/ou l'imprimer.


TAC
.pdf
Télécharger PDF • 43KB

Comment aider ces élèves ?

  • Donner autant de feedbacks positifs que possible. Souvent l'élève comprend qu'on le croit de mauvaise volonté.

  • Eviter de comparer et de critiquer l'enfant, surtout devant ses pairs.

  • Se fixer des attentes réalistes et respecter le rythme d'apprentissage de l'enfant.

  • Ecrire des messages positifs au sujet de l'enfant (agenda, notes aux parents, etc.) et les partager avec lui.

  • Utiliser des termes tels que "presque", "essaie encore", au lieu de dire "non !" ou "c'est mal".

  • Réduire le nombre de tâches ou de directives données en même temps (double-tâche).

  • Permettre des périodes de repos.

  • Encouragez, encore & encore !


En bref

Signaler à l'élève que vous êtes conscients de ses difficultés d'écoute et que vous avez de la sympathie pour lui ; toutefois vous avez des attentes à son égard et vous aller l'aider à atteindre son plein potentiel.


"La chose la plus importantes en communication, c'est d'entendre ce qui n'est pas dit."

Peter Drucker, écrivain, artiste & enseignant


L'équipe du Pôle EAP.

7 vues

Opmerkingen


Post: Blog2_Post
bottom of page